Combien coûte une assurance décennale pour un auto-entrepreneur ?

Quel est le prix d’une assurance de 10 ans  ? Combien coûte une garantie de dix ans pour les artisans  ? Comment faire des offres d’assurance pour une garantie de 10 ans  ? Vous en avez déjà entendu parler, surtout si vous êtes un homme à tout faire dans l’immeuble. La vedette de l’assurance construction est, bien sûr, une assurance de 10 ans. Elle tire son nom de la période de sa garantie, c’est-à-dire 10 ans après l’achèvement des travaux. Ainsi, depuis une dizaine d’années, il donne aux artisans la possibilité de la faire jouer en cas d’inconduite, sans que le client soit obligé de vous emmener au tribunal. Il évite donc les frais juridiques et les erreurs de construction de type « réparations ». Mais quel est le prix pour l’artisan ? Découvrez le guide des facteurs qui affectent le prix d’une assurance de 10 ans, ainsi que les prix d’une garantie de 10 ans pour les artisans.

Obligatoire pour les spécialistes du bâtiment

Le rôle essentiel de l’assurance de 10 ans (décennale) est la protection des individus, mais aussi des professionnels de la construction. Si le travail effectué par votre entreprise est victime d’une malignité, d’une catastrophe ou d’une dégradation de la stabilité de l’habitat, c’est la garantie de 10 ans qui couvre les coûts associés aux réparations et indemnise le client. D’autant plus que cette garantie couvre une période de 10 ans après la fin du chantier.

A lire aussi : Calcul du salaire net d'un salarié

Par conséquent, une assurance artisanale de dix ans est le plus souvent requise pour les artisans. Une assurance de 10 ans est obligatoire pour les constructeurs . Elle est nécessaire pour les artisans qui traitent de la structure du bâtiment (emplacement dans le sol et si le travail concerne certaines normes). C’est l’article 78.12 du 4 janvier 1978 qui met en œuvre cette règle.

Qu’il soit un constructeur de maisons, un électricien qui effectue des améliorations électriques, un couvreur qui rénove votre toit ou un maçon qui construit un mur, un contrat de responsabilité de dix ans est obligatoire. En particulier, chaque entreprise de construction est obligée de souscrire une assurance de dix ans lorsqu’elle effectue des travaux de construction ou liée à des travaux de rénovation.

Lire également : Passer d’autoentrepreneur à EURL : le guide

Artisans de 10 ans : votre offre gratuite

Garanties d’assurance 10 ans pour l’artisan

L’assurance de 10 ans permet de protéger l’activité professionnelle des artisans en les protégeant contre le recours des clients contre eux. L’assurance de 10 ans est censée être une double détente. En fait, d’une part, il protège l’artisan contre les brusques, ce qui peut nuire à la construction pendant 10 ans.

Nous parlons de garantie de dommages. Cette garantie de dommages permet d’utiliser le remboursement ou amorcer les réparations nécessaires pour l’inconduite sans recours. Il n’y a donc pas de procédure judiciaire ni de frais juridiques.

La deuxième garantie s’applique aux responsabilités du fabricant . D’autre part, si un client vous attaque pour obtenir des dommages, cette partie de l’assurance de 10 ans entre en jeu. Il couvrira les frais du tribunal et toute indemnité pour laquelle vous avez été ordonné.

Toutes ces dispositions sont régies par la loi du 4 janvier 1978 et par les articles 1472, entre autres, du Code civil. Un constructeur a donc intérêt à souscrire une assurance de dix ans pour bénéficier de la garantie de dommages et être assuré avec la responsabilité professionnelle.

(RC pro) Quel est le prix mensuel d’une assurance artisanale de 10 ans ? Combien est-ce qu’une garantie d’assurance de 10 ans coûte ? Découvrez les facteurs de prix pour calculer le prix de la garantie de 10 ans pour les constructeurs.

Facteurs de prix pour une assurance de 10 ans

Quel est le prix d’une assurance de dix ans pour les artisans  ? Quels facteurs affectent l’ensemble d’une garantie de 10 ans ? Le taux de votre assurance de 10 ans dépend de nombreux critères. Vous devrez donc répondre au questionnaire que votre assureur vous présente pour déterminer les prix applicables à votre police d’assurance.

Au fur et à mesure que votre entreprise grandit et que votre environnement client change, vous devez informer votre assureur de réajuster les taux. Le calcul du prix d’une garantie de 10 ans peut donc évoluer en fonction de votre activité.

Voici les plus importants éléments pour calculer le prix de la garantie de 10 ans  :

  • Le premier critère est la taille de la main-d’œuvre : logiquement, une AS qui emploie plusieurs dizaines d’employés paiera plus qu’un seul artisan.
  • Ensuite, le chiffre d’affaires est pris en compte : plus le chiffre d’affaires est élevé, plus la prime d’assurance sera élevée.
  • Le type d’activité principale : la maçonnerie et la maçonnerie sont les domaines d’activité qui posent le plus de risques pour les assureurs. Ce sont donc les maçons qui portent les plus gros bonus.
  • Le niveau d’expérience et de compétence : c’est un peu le même principe que pour les jeunes conducteurs. Plus vous êtes inexpérimenté, plus le risque pour les assureurs est grand.
  • Procédés de construction : Certaines méthodes de construction sont considérées comme menacées.
  • La couverture souhaitée : Plus vous choisissez d’options, plus le montant de l’assurance est élevé.

10 ans garantie des prix d’assurance

Combien coûte une garantie d’assurance de 10 ans ? Quel est le prix de l’assurance garantie de 10 ans  ? Seul un ensemble de prix est donné ici, car il est difficile de spécifier un tarif, compte tenu du nombre de critères qui sont pertinents pour déterminer la prime d’assurance. Voici un prix moyen et une comparaison des différentes compagnies d’assurance. Donc, vous allez avoir une idée de ce qu’une garantie de 10 ans peut vous coûter.

Taux mensuel moyen d’assurance 10 ans pour un artisan

Le taux mensuel moyen d’assurance de 10 ans peut varier en fonction du métier de l’artisan. En conséquence, les maçons, les électriciens, les installateurs ou les entrepreneurs ne paient pas les mêmes tarifs mensuels. Étant donné que le taux varie selon les secteurs d’activité, voici une idée des taux mensuels moyens en industries.

Voici le prix d’une assurance de dix ans pour une entreprise de maçonnerie :

  • Entrepreneurs : 170€ par mois.
  • CA de 250 000€ : environ 375€ par mois.
  • CA de 400 000€ : environ 420€ par mois.

Voici la phrase d’une assurance de 10 ans pour une compagnie d’électricité :

  • Entrepreneurs : 70€ par mois.
  • CA de 250 000€ : environ 125€ par mois.
  • CA de 400 000€ : environ 375€ par mois.

Voici le prix d’une assurance de dix ans pour une entreprise de plomberie :

  • Entrepreneurs : 110€ par mois.
  • CA de 250 000€ : environ 140€ par mois.
  • CA de 400 000€ : environ 375€ par mois.

Voici le taux applicable à une assurance de 10 ans pour un entrepreneur général :

  • Entrepreneurs : 625€ par mois.
  • CA par 250 000€ : environ 920€ par mois.
  • CA de 400 000€ : environ 1.350€ par mois.

Comparaison des prix d’assurance sur 10 ans

Matmut, Axa, SMABTP ou Allianz et MMA sont des assureurs majeurs offrant des tarifs attractifs pour 10 ans d’assurance. Mais, la meilleure solution pour vous de trouver une assurance de 10 ans, et qui vous convienne, est encore le bouche-à-oreille.

Demandez à vos collègues quel assureur ils ont choisi et s’ils en sont satisfaits. Vous allez déjà jeter un œil à ce qui vous convient. Si vous n’avez pas de contact avec des professionnels de votre secteur, Internet est également une bonne solution. De nombreux forums de l’entrepreneur sont là où vous pouvez vous renseigner.

Sinon, faites travailler la concurrence et demandez au moins trois devis de différentes compagnies d’assurance (et ne prenez pas non plus une garantie de base facile, peu coûteuse). Vous avez juste besoin de comparer facilement, puis choisir celui qui vous convient le mieux. Un dernier conseil : lorsque vous démarrez votre entreprise, ne vous arrêtez pas à une variété d’options qui peuvent vous coûter cher à la fin (ce qui peut ne pas suffire si vous avez une querelle sur vos premiers chantiers de construction). Essayez de souscrire une assurance bâtiment de milieu de gamme de 10 ans, qui est offerte à un prix raisonnable.

Un courtier vous aide à trouver des solutions pour votre assurance décennale

Pour l’artisan qui travaille dans le bâtiment, obtenir une assurance décennale est un parcours du combattant qui exige plusieurs documents (notamment concernant son expérience). Heureusement, il existe une solution simple qui vise à leur simplifier la tâche et les aider à trouver les meilleurs prix pour l’assurance.

En effet, l’obtention du meilleur prix passe souvent par un courtier spécialisé en assurance décennale. Il vient vous apporter des conseils pertinents selon votre situation . Cela vous permet de rester dans la loi. En effet, en cas de sinistre, si l’artisan n’est pas souscrit à ce type d’assurance, il risque des poursuites judiciaires.

De ce fait, le courtier a pour travail de proposer des assurances décennales qui répondent aux besoins de l’artisan. Très rapidement, il édite un devis complet afin de permettre au professionnel de plus facilement se projeter sur l’avenir. Il est également un appui pour vous aider à régler des problèmes liés, par exemple, à des sinistres, des non-paiements ou des périodes durant lesquelles vous n’étiez pas assuré.

Pour couvrir l’ensemble de vos futurs ouvrages, vous devez impérativement souscrire à une assurance décennale. Alors, autant être accompagné d’un professionnel du milieu pour être conseillé au mieux.

Business
Show Buttons
Hide Buttons