Comment devenir auto-entrepreneur facilement ?

Les difficultés classiques qu’il pouvait y avoir à devenir auto-entrepreneur sont désormais du passé. Entre aides, formations et assistantes multiples, il est désormais plus facile de créer son auto-entreprise. Cependant, l’auto-entrepreneur doit effectuer certaines démarches et développer des compétences pour atteindre ses objectifs. Nous vous invitons à en savoir davantage dans cet article.

Connaitre les principales étapes de la création d’une micro-entreprise

Pour devenir auto-entrepreneur, il est nécessaire de suivre certaines étapes. Elles sont importantes pour la normalisation de la micro-entreprise auprès des organismes de régulation.

A lire également : Transformez la data en actions essentielles pour votre société

La déclaration de l’entreprise

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il est très facile d’obtenir le statut d’auto-entrepreneur. Il suffit pour cela d’effectuer une déclaration en ligne et de se faire enregistrer auprès du service des impôts. Pour faire une déclaration d’entreprise, l’auto-entrepreneur doit mentionner des éléments tels que :

  • Son identité ;
  • Son adresse ;
  • Son régime fiscal, etc.

Le siège social de chaque entreprise dépend de l’URSSAF pour les activités libérales, de la Chambre de Commerce et d’industrie pour les activités commerciales et de la Chambre des Métiers et de l’artisanat pour les activités mixtes.

A découvrir également : Comment réussir son auto entreprise ?

La domiciliation

Chaque entreprise a l’obligation d’effectuer une domiciliation. Celle-ci peut se faire de deux manières. En effet, l’auto-entrepreneur peut décider de s’adresser à une entreprise de domiciliation ou de choisir son domicile comme adresse. Cependant, la deuxième option n’est envisageable que lorsque le domicile de l’entrepreneur est également son lieu de travail.

L’assurance auto-entrepreneur

Si vous êtes un prestataire de service, vous pouvez vous passer de l’assurance auto-entrepreneur. Par contre, elle est obligatoire pour les artisans. Par ailleurs, cette assurance peut prendre de nombreuses formes. Elle peut être multirisque ou cerner les véhicules de l’entreprise.

Participer aux formations obligatoires

Les formations obligatoires concernent un certain nombre d’activités telles que l’artisanat ou le bâtiment. Dans le premier cas, il s’agit du SPI. Dans certaines régions, une formation est obligatoire pour les micro-entrepreneurs, quelle que soit leur activité.

Devenir facilement auto entrepreneur : quelques règles à suivre

La construction d’une entreprise prospère obéit à un certain nombre de règles. Celles-ci sont également valables pour les micro-entreprises.

Définir un vrai projet avant de se lancer

La réflexion autour du projet et la définition d’un bon business plan sont importantes pour réussir dans l’auto-entrepreneuriat. Grâce au business plan notamment, vous aurez suffisamment d’arguments pour obtenir des prêts ou signer des partenariats.

Apprendre à communiquer

La communication est la clé du développement des entreprises. Elle permet d’atteindre des prospects et de se faire connaitre au milieu de la concurrence. La communication doit également faire partie des bases internes de l’entreprise pour la faire fonctionner.

Prendre des conseils auprès d’experts de l’auto-entreprise

Avant de se lancer dans la micro-entreprise, il est possible de se faire aider par des professionnels du domaine. Leur objectif est d’aider toute personne qui souhaite créer sa micro-entreprise. Grâce à leur expertise, vous pouvez notamment obtenir des informations sur les aides pour auto-entrepreneurs.

Les aides pour devenir auto-entrepreneur

L’Aide à la Création et à la Reprise d’Entreprise (ACRE) fait partie des aides auxquelles vous pourrez prétendre en tant qu’auto-entrepreneur. Il faut toutefois rappeler que dans sa nouvelle forme, la durée de l’ACRE n’est que d’une année. L’ASS (Aide à la Création de la Reprise d’Entreprise) est une autre aide pour les auto-entrepreneurs.

Business