Quel est le statut juridique d’un comité d’entreprise ?

Afin de remplir sa mission de représentation et de défense du personnel de l’entreprise, le Comité économique et social (CSE) dispose de deux budgets : un budget de fonctionnement et un budget consacré aux activités sociales et culturelles offertes aux salariés.

A lire également : Comment payer en Illicado sur Leroy Merlin ?

Ces services, conçus pour améliorer la qualité de vie et le bien-être au travail , sont les plus avantageux possible pour les rendre accessibles au plus grand nombre possible. Prestations à accorder à tous les titulaires de droits sans exception, même aux plus insoupçonnés d’entre eux.

A lire aussi : Comment déclarer frais Kilometrique impôt 2021 ?

Définition des activités sociales et culturelles

Toute activité ou avantage facultatif offert aux employés d’une entreprise est considéré comme tel, y compris :

  • Institutions sociales d’entraide et de protection sociale (pensions et mutuelles) ;
  • Établissements professionnels ou d’enseignement rattachés à l’entreprise (centres d’apprentissage et de formation, bibliothèques, cours d’enseignement général) ;
  • Services sociaux chargés du bien-être et de l’intégration du salarié dans l’entreprise ;
  • Services de santé au travail mis en place dans l’entreprise ;
  • Activités sociales et culturelles améliorant les conditions de bien-être dans le milieu de travail (cantines, crèches, logements, jardins familiaux) ;
  • Activités sociales et culturelles destinées à l’organisation sportive et aux loisirs.

Toute prestation relevant de l’une de ces catégories est exonérée du paiement des cotisations et cotisations de sécurité sociale .

Les bénéficiaires de ces activités et services bénéficient parfois de taux très élevés qui font des OSC une question clé dans le mandat des élus. Elles sont partiellement ou totalement couvertes par le comité d’entreprise grâce à un budget qui leur est alloué.

Bon à savoir En cas d’excédent du budget consacré aux activités sociales et culturelles, le CES peut donner jusqu’à 1% à locales et régionales, axées sur la réinsertion sociale et la lutte contre l’exclusion.

Titulaires de droits d’activités sociales et culturelles

Le CES réserve des activités sociales et culturelles pour les employés, les stagiaires et leurs familles. Tous les employés de l’entreprise sont titulaires de droits sans distinction de contrat de travail ou de temps de présence dans l’ entreprise. Un employé du SDR bénéficiera des mêmes avantages qu’un employé de l’IDC, tandis qu’un employé à temps partiel bénéficiera du traitement d’un autre employé à temps plein.

Il est interdit de priver un employé de son droit d’accès à l’ASC pour des critères discriminatoires. L’âge, le sexe, la confession religieuse, l’appartenance syndicale, la nationalité ou la présence sur le lieu de travail constituent un ensemble de données inadmissible pour motiver la exclusion d’un employé de l’ASC.

Le critère de la nature du contrat a longtemps conduit à tort à l’expulsion des stagiaires, jusqu’à la promulgation de la loi Cherpion pour le développement de l’alternance et de la sécurité des routes du 11 juillet 2011, qui confirme la validité de leur inclusion. Ce texte légitime également les revendications des apprentis et des suppléants à l’ASC.

Les anciens employés de l’entreprise : détenteurs de droits ?

L’ article R. 2323-20 du Code du travail dispose que les anciens employés peuvent bénéficier des OSC à condition que les titulaires de droits de priorité soient satisfaits à l’avance . Démission, retraite, licenciement pour des raisons économiques ou ne pas être reporté d’un contrat, la raison de la résiliation du contrat n’a aucune incidence sur leur statut de bénéficiaire secondaire.

Salariés en suspension ou en congé : suspension du droit à Les OSC ?

Seule la violation du contrat de travail peut entraîner l’exclusion d’un bénéficiaire de l’ASC. La présence professionnelle est un critère considéré comme discriminatoire par l’URSSAF, tout comme l’état de santé. Tout employé en période de préavis, d’essai ou de congé de quelque nature que ce soit est un bénéficiaire dont les prestations ne peuvent pas être suspendues.

Les travailleurs intérimaires ont des droits adaptés à leur statut

Le travailleur temporaire est divisé par nature entre deux structures : l’entreprise utilisatrice et l’entreprise employante. Le comité du premier lui donne des avantages en ce qui concerne sa présence sur le lieu de travail et les services garantissant la bonne exécution de ses fonctions (moyens de transport, cantine, etc.). Le Comité de la Deuxième offre tous les autres avantages.

Le cas des dirigeants sociaux

La détermination du statut d’agent social en tant que successeur est fondée uniquement sur l’existence d’un emploi contrat qui lie la personne à l’entreprise. S’ il fait partie de la main-d’œuvre de l’entreprise, il est bénéficiaire d’activités sociales et culturelles  ; s’il n’a qu’un mandat social, il en est exclu.

Restriction et modulation du droit à des activités sociales et culturelles

Il n’est tout à fait possible pour un comité économique et social d’ajuster l’accès aux OSC que si des critères discriminatoires sont évités. Toute exclusion ou limitation doit être incluse dans le règlement intérieur , en commençant par une délimitation de la notionde famille .

En effet, la loi ne donne pas de définition précise , de sorte qu’il appartient au CSC de décider de l’identité de ces bénéficiaires de premier ordre (article 2323-83 du code du travail) en évitant toute étrange. Par exemple, il serait discriminatoire de fournir à un employé un chèque de naissance pour célébrer un accouchement et de ne pas offrir à un employé adoptant.

La pratique est que la famille bénéficiaire comprend le conjoint ou le partenaire de l’employé, ses ascendants et descendants légitimes et ses frères et sœurs. Il est également possible d’adopter une définition plus stricte en considérant que seule toute personne qui est la personne à charge réelle et permanente d’un employé est bénéficiaire en tant que membre de la famille . Toutefois, la jurisprudence ne permet aucune affirmation en l’espèce.

Couples de collaborateurs : fin de l’ambiguïté

Le cas de deux collaborateurs engagés dans la même entreprise peut avoir soulevé des questions parmi les titulaires de droits, notamment à l’occasion des vacances de Noël. Cependant, il n’y a pas d’ambiguïté en ce qui concerne la loi : si le règlement du CST établit l’octroi d’une prestation par employé, l’enfant d’un couple recevra deux présents. Ce cumul n’est pas illégal , sauf si une seule sentence par enfant ou par famille, en auquel cas l’enfant de deux employés recevra un cadeau.

De même, l’attribution d’une prime s’applique individuellement pour chaque membre du couple. Priver une personne en raison d’une vie commune constituerait une discrimination fondée sur la situation familiale.

Faciliter l’accès aux OSC pour les ménages les plus petits

Les ressources d’un ménage sont des données factuelles et vérifiables qui peuvent donc être utilisées pour moduler la répartition des activités sociales et culturelles. Cela ne donne pas le flanc à toute suspicion de discrimination parce que les membres du comité ont pour tâche de vérifier le niveau de revenu de tous les employés s’ils veulent mettre en œuvre cette politique de réduction du prix des prestations .

L’ employé a le droit de refuser de divulguer ces renseignements personnels. Il ne perd pas, bien sûr, son statut de titulaire des droits sociaux et culturels activités, mais ne bénéficiera pas des tarifs arrangés.

Attention Les membres du comité doivent se fonder sur des éléments de preuve tels qu’une fiche fiscale et éviter toute modulation fondée sur des catégories cadre et non cadre. Ces dénominations peuvent être trompeuses et suggérer une perception déformée des salaires versés : un gestionnaire ne gagne pas plus nécessaire qu’un non-cadre.

La multiplicité des titulaires de droits complique la tâche des élus, chargés de proposer des activités culturelles et sociales adaptées aux besoins et aux attentes de leurs bénéficiaires. Les identifier et les connaître comme garantit une personnalisation significative des services.

article a répondu à ces questions

  • Quelle est la définition des activités sociales et culturelles ?
  • Quels critères attribuent les OSC ?
  • Qui sont les titulaires de droits des OSC ?
  • Quels sont les cas spécifiques de Bénéficiaires des PAD ?
  • L’ accès aux activités sociales et culturelles peut-il être limité ou facilité ?

Une de vos questions reste sans réponse ? Partagez-le en commentaire, et nous vous répondrons avec plaisir.

  • Loi de Cherpion pour le développement des cours alternatifs et sécurisants du 11 juillet 2011 : Droits des travailleurs sous contrat de professionnalisation, de stage et d’apprentissage
  • Article R. 2323-20 du Code du travail : Définit la nature des activités sociales et culturelles
  • Article 2323-83 du Code du travail : Identifie les bénéficiaires deASC

Services
Show Buttons
Hide Buttons