Portage salarial : independance et mobilite ne sont pas incompatibles

Lorsque l’on est indépendant, auto-entrepreneur ou sous une autre forme juridique d’entreprise individuelle, la principale préoccupation est développer son business en alimentant son pipe commercial et en produisant. Mais que se passe-t-il si cette volonté d’indépendance ne peut être satisfaite qu’en mobilité ? En effet, à l’heure de la digitalisation, du web et des home offices, nombreux sont ceux qui cherchent à gagner sur tous les plans, entre liberté, autonomie et envie de bouger géographiquement. Pour répondre à cette problématique multiple, une solution existe : le portage salarial. Voici quelques explications sur le fonctionnement de celui-ci.

Portage salarial : être accompagné dans son développement, où que l’on soit

Le portage salarial offre le meilleur des deux mondes : la liberté d’être indépendant tout en s’assurant un volant d’activité qui permette de faire tourner son entreprise. Plus que cela, il peut apporter une vraie souplesse aux entrepreneurs qui sont mobiles.  Prenons l’exemple d’un freelance qui souhaite trouver du portage salarial à Rennes. Qu’il vienne s’y installer ou qu’il travaille à distance, la société de portage qui l’accompagne pourra l’aider à remplir ses objectifs : accéder à un ensemble d’opportunités locales et conserver son statut d’indépendant lui permettant de fixer ses prix et choisir sa destinée professionnelle, en complet contrôle de ses actes.

A lire également : Sécurité industrielle en entreprise : stratégies et bonnes pratiques

Le rôle d’une société de portage salarial

Une société de portage salarial se positionne comme un acteur au service des indépendants, afin de leur simplifier la vie. En effet, elle leur propose d’une part un soutien et une simplification du point de vue administratif et d’autre part l’ouverture sur un réseau de potentiels clients.  

A lire en complément : Coût et rentabilité des campagnes Google Ads : optimisez vos performances !

La société de portage va en effet se situer à mi chemin entre le client final et l’indépendant. C’est la société de portage qui va facturer au client final les services rendus par l’indépendant. Ce dernier va percevoir, en contre-partie, un salaire basé sur la rémunération qu’il aura lui-même fixée : c’est son prix de journée qui va permettre de définir ses émoluments mensuels.

La société de portage se rémunère donc au moment de la facturation de l’entrepreneur indépendant en échange des services qu’elle apporte : mise en relation avec un réseau de clients, propositions de missions, gestion administratives pour les éléments les plus importants. 

Le freelance ou l’auto-entrepreneur par ce statut de salarié, reçoit des fiches de paie et la protection sociale propre au statut de salarié. Ce qui est une sécurité intéressante pour tous ceux qui décident de travailler à leur compte. 

Le rôle de la société de portage pour les indépendants mobiles.

Certaines sociétés de portage salarial sont implantées dans plusieurs régions, voire sur l’ensemble du territoire national. Ainsi, elles affichent une certaine envergure et une certaine puissance en termes de réseau. Elles peuvent à la fois proposer un vivier d’indépendants disponibles pour des missions et des projets à n’importe quel endroit, mais aussi offrir aux indépendants un très large spectre d’opportunités sur le plan géographique. Ainsi, même en mobilité, les auto-entrepreneurs ou entrepreneurs individuels qui le souhaitent, peuvent grâce à leur portage salrial continuer d’exercer leur activité à plusieurs endroits. 

Business