Démarrage d’activité en indépendant : comment limiter les risques ?

Vous avez décidé de développer votre activité seul ? Démarrer en indépendant requiert une bonne préparation. Cette démarche comporte des risques si vous n’adoptez pas la bonne stratégie. De ce fait, la limitation de ces risques représente un enjeu de taille pour tout porteur de projet souhaitant aboutir à de bons résultats.

Entre un changement de situation personnelle et l’incertitude, vous devez faire attention à chaque détail. Si vous envisagez de vous lancer seul, voici quelques solutions qui feront fleurir votre projet en évitant le plus de risques possible.

A découvrir également : Quelles sont les différentes étapes pour monter un business plan ?

Le portage salarial pour concrétiser votre projet d’indépendance

De nombreux futurs entrepreneurs choisissent de passer par le portage salarial pour découvrir la faisabilité de leur projet. Pour avoir plus d’informations sur le portage salarial et ses avantages, vous pouvez suivre ce lien et vous rendre sur des sites dédiés. Le futur créateur d’entreprise voit souvent le portage salarial comme une solution pour tester la faisabilité de son activité. Pour ce faire, il confie durant une certaine durée la facturation et le suivi administratif à une entreprise de portage. Cette dernière met en place un contrat de travail qui vous fait notamment profiter d’une assurance chômage.

Vous proposez ainsi vos produits ou vos services à vos clients tout en étant salarié de l’entreprise de portage. Autrement dit, la société de portage s’occupe de facturer et de recevoir des honoraires qui deviennent votre salaire. Elle prend en charge toutes les déclarations à faire auprès des entités diverses.

A lire en complément : Réussir sa stratégie marketing omnicanal en 5 étapes

En revanche, la société de portage ne s’occupe pas non plus de tout. Il vous incombe de trouver des clients et de définir le montant de vos prestations. La société de portage prélève par ailleurs un pourcentage de 5 à 15 % de votre chiffre d’affaires.

démarrage d'activité en portage salarial

Créez votre entreprise tout en gardant votre emploi

Dans le cadre d’une création d’entreprise, il est fortement recommandé de garder son emploi dans un premier temps. En effet, comme vous démarrez, mieux vaut garder votre source de revenus durant la mise en place de votre projet et dans la mesure du possible.

Cela dépend également de votre disponibilité. Si la phase de lancement de votre projet requiert une bonne partie de votre temps, il y a peu de chance que cette option soit possible. L’avantage de garder votre travail réside dans le fait que, si votre projet venait à échouer, vous bénéficierez toujours d’une sécurité financière. Cela reste pratique si vous vous trouvez dans un secteur où le marché de l’emploi n’est pas très florissant.

Optez pour un statut juridique aux responsabilités limitées

Lorsque vous créez une entreprise, vous devez choisir entre plusieurs statuts juridiques. Les statuts peuvent être regroupés en deux parties (bien qu’il y ait beaucoup d’autres subtilités) :

  • ceux qui assurent une protection de votre patrimoine personnel,
  • ceux qui présentent des risques pour votre patrimoine personnel.

Dans le cas d’une entreprise individuelle, la protection de vos biens fonciers personnels (qui ne sont pas affectés par votre activité) peut se faire grâce à la déclaration d’insaisissabilité. Vos biens seront complètement insaisissables. Vous limitez ainsi les risques de perdre vos biens.

Business