Email compromis ou douteux : Captain Verify teste les adresses de messageries électroniques

Vous ne recevez plus de messages dans votre boîte depuis un moment ? Ou vos emails reviennent systématiquement sans être délivrés ? Voici quelques informations sur une solution en ligne qui propose de scanner les adresses électroniques.

Captain Verify : une plateforme française

Captain Verify est une entreprise française dont le siège social est basé à Draguignan dans le Var. Il s’agit d’un service en ligne édité par la société Skynets. Elle propose différents services dont le nettoyage de listes d’emails pour maximiser les envois en masse, les campagnes d’emailing, et l’email checker.

A lire en complément : Comment gérer efficacement vos ressources humaines ?

Que peut faire l’email checker de Captain Verify ?

L’email checker de Captain Verify a pour objectif de vérifier une adresse de messagerie électronique. Il s’inscrit dans l’entretien d’une boîte email, de sa réputation. Car lorsqu’une adresse est valide, les messages en sa provenance sont délivrés sans problème. Ce qui n’est pas le cas lorsque l’email est corrompu. Le service proposé est sans inscription dans la limite de trois vérifications journalières. Pour connaître les conditions d’utilisations et tarifaires, la politique de confidentialité des données, reportez-vous à son site internet.

Comment l’email checker Captain Verify fonctionne-t-il ?

L’internaute est invité sur le site à taper dans une barre de recherche le mail à scanner. Une fois l’opération validée en appuyant sur le bouton « vérifier », la solution se connecte au serveur de l’email pour l’analyser. Elle fournit ensuite à l’internaute le résultat. Il sait si le mail en question est « valide », « invalide », « risqué » ou « inconnu ». Il apprend aussi si celui-ci a été compromis ou non dans des fuites de données et si c’est le cas, sur quels sites en particulier.

Lire également : La mutuelle santé est-elle obligatoire pour un micro-entrepreneur ?

Pourquoi et quand tester une adresse email ?

Si vous n’êtes pas sûr de votre email ou de celle d’un contact, cela peut être utile de s’assurer qu’elle ne soit pas compromise dans une fuite de données avant de vous en servir ou de poursuivre son usage. L’email checker de Captain Verify propose de le faire en quelques secondes seulement.

Une fuite de données est la consultation voire la diffusion de données personnelles par un tiers sans l’autorisation de son propriétaire. La collecte et le traitement de données personnelles sont notamment encadrés par le RGPD, le règlement général de protection des données. Toutes les structures ont l’obligation de prendre les moyens nécessaires pour répondre aux exigences en vigueur sur le stockage et la confidentialité des informations.

À noter que les fuites de données personnelles peuvent être intentionnelles, liées à un piratage de site, ou accidentelles. Lorsqu’elle arrive, la fuite peut entraîner de nombreux désagréments, dont l’hameçonnage, une technique courante sur internet qui vise à tromper la personne ciblée pour lui extorquer davantage d’informations et s’en servir à son insu.

Comment préserver son adresse email ?

Les médias évoquent régulièrement dans les journaux les fuites de données de telle ou telle entreprise. S’il n’est pas possible d’anticiper tous les actes malveillants qui pourraient se passer sur l’ensemble des sites, l’internaute peut en revanche mettre en place de bonnes habitudes pour favoriser la préservation de son adresse email.

Parmi les réflexes à avoir, figure la qualité des mots de passe. Ils doivent être forts. Cela signifie qu’ils doivent compter plusieurs caractères et mélanger des chiffres, des lettres et des caractères spéciaux, comme des signes de ponctuation par exemple. Il est aussi conseillé de les renouveler souvent. Vous pouvez vous mettre une note dans votre agenda à échéance régulière pour planifier leur changement sur l’ensemble des sites où vous êtes inscrits.

Pour renforcer la sécurité, sachez que certaines applications et sites proposent l’authentification à double facteur. Cette solution est souvent proposée par les établissements bancaires notamment. Pour accéder à son compte en ligne, l’internaute doit par exemple taper son mot de passe et en plus intégrer un code qu’il aura reçu par SMS.

Autre réflexe à avoir, ne jamais inscrire ses données bancaires sur les sites e-commerce, quand bien même cette action est souvent proposée. De fait, si vous ne les donnez pas, elles ne pourront pas être récupérées.

Pour en savoir plus sur vos droits relatifs à vos données personnelles, vous pouvez vous tourner vers la CNIL. Il s’agit de la Commission nationale de l’informatique et des libertés.

Actualités