La Méthode Kanban : définition, avantages et principes

La méthode Kanban est une façon de gérer les projets en optimisant le flux de travail d’une équipe. Elle consiste à visualiser les tâches à faire, à les prioriser et à les limiter pour éviter les embouteillages et les délais. Elle permet ainsi d’améliorer la productivité, la qualité et la satisfaction des clients.

Qu’est-ce que la méthode Kanban ?

Le terme Kanban signifie « panneau » ou « carton » en japonais. Il désigne un système de gestion visuelle créé par Taiichi Ohno, un ingénieur de Toyota, dans les années 1940. L’objectif était de réduire les stocks et les pertes en alignant la production sur la demande. Chaque pièce était munie d’une carte indiquant son origine, sa destination et sa quantité. Quand une pièce était consommée, sa carte était renvoyée à l’atelier d’origine, qui pouvait alors en produire une nouvelle. Ainsi, la production était régulée par la consommation, sans excès ni rupture de stock. Ce système est connu sous le nom de Kanban logistique.
La méthode Kanban a été transposée au domaine du développement logiciel par David J. Anderson dans les années 2000. Il s’agit de représenter les différentes phases du processus de développement (par exemple, à faire, en cours, terminé) sur un tableau, et de placer les tâches à réaliser sous forme de cartes sur ce tableau. Chaque carte contient les informations essentielles sur la tâche, comme son nom, sa description, sa priorité, son responsable, etc. Les cartes sont déplacées sur le tableau au fur et à mesure de leur progression, ce qui permet de visualiser le flux de travail de l’équipe et de repérer les éventuels blocages ou goulets d’étranglement.

A lire aussi : Le coworking : un marché en plein essor

Quels sont les avantages de la méthode Kanban ?

Elle est avantageuse pour la gestion de projet, car elle permet à l’équipe de travailler de manière plus efficace et plus satisfaisante. En utilisant un tableau partagé, l’équipe peut collaborer et communiquer plus facilement, et se synchroniser sur le flux de travail. En modifiant les priorités et en ajustant les tâches selon les besoins, l’équipe peut s’adapter aux changements et aux imprévus. En évitant la surcharge de travail et en donnant une vision claire des objectifs et des progrès, l’équipe peut réduire le stress et la frustration. En livrant des produits ou des services qui répondent aux attentes des clients et en recueillant leurs feedbacks, l’équipe peut améliorer la qualité et la satisfaction.

Quels sont les principes de la méthode Kanban ?

La méthode Kanban se base sur quatre principes essentiels pour gérer le flux de travail de l’équipe. Le premier principe est de visualiser le processus de réalisation des tâches, ainsi que les tâches elles-mêmes, sur un tableau visuel, ce qui permet de rendre le travail transparent et de suivre son avancement. Le deuxième principe est de limiter le nombre de tâches que l’équipe peut traiter simultanément à chaque étape du processus, ce qui permet de réduire les risques de congestion et d’augmenter la vitesse de livraison. Le troisième principe est de mesurer et d’analyser le flux de travail, c’est-à-dire le temps nécessaire pour qu’une tâche passe d’une étape à une autre, le nombre de tâches terminées, en cours ou en attente, etc., ce qui permet d’identifier les sources de variation, de retard ou de gaspillage, et de mettre en place des actions correctives. Le quatrième principe est de s’améliorer en continu, en tenant compte des retours des clients, des collaborateurs et des parties prenantes, et en expérimentant de nouvelles idées ou de nouvelles pratiques.

A découvrir également : Gagner en productivité : en quoi un coach est-il important pour vous 

Actualités