Toutes les étapes pour créer une SAS en ligne

Société très prisée par les entrepreneurs français, la SAS a le vent en poupe depuis 2010. Aujourd’hui encore, ce statut juridique reste très apprécié pour la liberté et la sécurité qu’elle offre aux associés. Conquis par cette forme sociétale, vous souhaitez l’adopter pour concrétiser votre projet d’entreprise ?

Vous serez heureux d’apprendre qu’il est possible de créer une SAS en ligne en France. Voici toutes les étapes à suivre pour constituer une SAS sur internet.

Lire également : Quand signer votre contrat à durée indéterminée ?

Créer une SAS en ligne : deux procédés possibles

En France, la création SAS en ligne est une pratique très courante. Les entrepreneurs la privilégient en raison de son accessibilité et de sa rapidité. C’est la solution idéale pour constituer une société par actions simplifiée de nos jours sans tracas.

Si vous choisissez de créer une SAS en ligne, deux possibilités s’offrent à vous. La première consiste à vous occuper des démarches vous-même. Ce procédé requiert des connaissances juridiques en termes d’obligations légales et de délais à respecter lors de la constitution d’une société par actions simplifiée.

Lire également : Estimer le montant des cotisations au RSI en toute simplicité, avec Capcompta

La deuxième possibilité est la délégation à un spécialiste. Lorsqu’il est contacté, le professionnel prend en charge toutes les démarches. Il vous permet donc de créer la société sans vous déranger. Cette approche est plébiscitée aujourd’hui pour son aspect pratique et le gain de temps important qu’elle offre.

Les étapes de création de la SAS à la loupe

Toutes les étapes pour créer une SAS en ligne

Quelle que soit l’approche choisie, les démarches légales à effectuer pour créer une SAS restent les mêmes. En tout, les entrepreneurs doivent valider 5 étapes. Tout commence par la rédaction des statuts. C’est ici que sont fixées les règles de fonctionnement de la SAS. La loi prévoit des mentions obligatoires à faire figurer dans les statuts.

La deuxième étape est celle de la nomination du président de la société. D’autres dirigeants peuvent également faire l’objet d’une nomination. C’est le cas des directeurs généraux.  Maintenant que les dirigeants de la SAS sont connus, les associés doivent libérer leurs apports pour constituer le capital social de la société.

À la troisième étape de création, il faut déposer le capital de la SAS à la banque. Il est possible de libérer 50 % du capital, puis de le compléter ultérieurement. Un délai légal est cependant à respecter. La quatrième étape est celle de la publicité. Ici, une annonce légale de création de la SAS doit être publiée. Enfin, vient l’étape de l’enregistrement de la société après dépôt de demande sur le site Infogreffe.

Création de la SAS en ligne : les clés pour réussir

Les entrepreneurs expérimentés le savent, les démarches légales qui encadrent la constitution d’une SAS sont faciles à compléter. Elles sont identiques à celles imposées pour créer une SASU. Pour s’assurer de les valider, il est recommandé de se faire assister par des spécialistes. Attention ! Le professionnel à qui vous déléguez les tâches de création de votre société par actions simplifiée doit être choisi avec grande attention.

N’hésitez pas à prendre le temps d’opposer les plateformes juridiques pour faire un choix éclairé. Exposez clairement vos envies et votre projet au spécialiste pour profiter d’un accompagnement sur mesure. Surtout, montrez-vous ouvert et considérez ses précieux conseils pour maximiser les chances de réussite de votre future société.

Juridique