Vendeur indépendant : un métier très recherché

De plus en plus de monde se tourne vers le monde du freelance et le fait d’être indépendant. Cela est une conséquence directe de la pandémie. De nombreuses personnes ont dû réorganiser leur quotidien par la mise en place du télétravail. Et depuis, de nombreuses personnes ont pris goût au fait de travailler depuis chez eux. De nombreuses activités peuvent être effectuées en étant indépendantes, mais dans cet article, nous allons vous parler du métier de vendeur indépendant.

Qu’est-ce qu’un vendeur indépendant ?

Un vendeur à domicile indépendant ou communément appelé un VDI est une personne qui propose des services de démarchage autres qu’à distance (par téléphone, mail, message…) dans le but de vendre un produit. Il est indépendant, donc il n’est pas sous les contraintes d’une quelconque discipline internet d’une société en particulier. Vu qu’un VDI ne peut pas faire du démarchage à distance, il exécute donc son métier en faisant principalement du porte-à-porte.

A voir aussi : Comment obtenir un document unique d’évaluation des risques ?

Qui peut devenir un vendeur indépendant ?

Tout le monde peut devenir un vendeur à domicile indépendant. Vous devez juste adopter une attitude amicale, dynamique et être une personne qui a le sens des affaires et de la vente. Mais même ce genre d’état d’esprit peut facilement être maîtrisé si vous suivez une formation vente comme proposée ci- dessus. Tant que vous avez de la détermination et de la motivation, vous allez pouvoir effectuer ce travail.

A lire également : 4 bonnes raisons de maîtriser l’espagnol quand on est entrepreneur

Quels sont les points forts à savoir sur ce métier ?

Avant de vous lancer comme vendeur à domicile indépendant, il est bien d’avoir des notions sur ces quelques points :

Types de contrat

Il existe trois types de contrats dans le monde d’un VDI :

Contrat de VDI acheteur-vendeur : dans ce type de contrat, vous allez acheter les produits à la société pour ensuite les revendre à vos prix sans pour autant dépasser la limitation de prix imposée par l’entreprise produisant la marque. Le risque est grand, car vous allez acheter les produits de votre argent sans garantie de vente. Mais la rémunération sera assez importante vis-à-vis des autres contrats.

 Contrat de VDI mandataire : dans ce type contrat, vous allez signer avec une entreprise qui va vous laisser passer des commandes directement au nom de la compagnie dans leurs stocks. Pas d’investissement particulier, vous seriez payé en fonction de vos commissions de vente directe.

 Contrat de VDI courtier : avec ce genre de contrat, vous allez jouer le rôle de l’intermédiaire, entre la compagnie et le client, en finalisant la vente du produit. Il va de pair, dans la plupart du temps avec le contrat mandataire.

Point de vue légal

Vous allez être ce qu’on appelle un « assimilé-salarié », c’est-à-dire que vous êtes un salarié du point de vue de la sécurité sociale. De ce fait, vous allez bénéficier des protections salariées. Et d’un autre côté, vous êtes un indépendant vis-à-vis de l’administration fiscale.

Pour conclure, le métier de vendeur à domicile indépendant ou VDI est très convoité, car il offre une liberté de travail et financière considérables.

Business